Gestion administrative des vente

LA COMMANDE : est un ordre d’achat passé par un client à un fournisseur. Cet ordre peut être passé :
-Verbalement (une confirmation écrite est nécessaire)
-Par un bon de commande
-Par un bulletin de commande.
Le bon de commande : C’est un document commercial généralement pré-imprimé, établi par le client. Il détaille les articles commandés à un fournisseur et mentionne toutes les indications utiles à la bonne exécution de l’ordre.
Le bulletin de commande : C’est un document commercial pré-imprimé par le fournisseur. Il est donc établi à l’en tête du fournisseur mais rempli par le client.
LA LIVRAISON ET RECEPTION : la livraison des marchandises est accompagnée d’un bon  de livraison et d’un bon de réception, ce sont là deux documents commerciaux.
Bon de livraison : Il a pour objet de contrôler les marchandises reçues et de les comparer au double de bon de commande. Il est établi par le fournisseur et conservé par le client.
Sur le bon de livraison doivent figurer les :
- Références et les désignations des articles
- Unités
- Quantités
Bon de réception : il indique les mêmes  renseignements de bon de livraison Il est signé par le client et retourné au fournisseur. Ainsi, il prouve que le client a reçu les marchandises. Le bon de réception comporte une case qui permet au client de formuler des réserves en cas de problème.
LA FACTURE : c’est le détaillé des marchandises vendues sur lequel sont portées les conditions et modalités de l’accord intervenu entre vendeur et acheteur. Elle est établie par le vendeur, en au moins deux exemplaires, dont un pour l’acheteur.
Le relevé de la facture : C’est un récapitulatif des factures non réglées et qui est établi par le fournisseur à la fin d’une période donnée (mois, trimestre…).
La facture d’avoir : (ou note de crédit) permet de constater un retour de marchandises ; dans ce cas il faut prendre en compte les conditions antérieures de la vente :
- Les conditions commerciales (remise, rabais, ristourne)
- Les conditions financières (escompte)
- Les taxes (TVA).
La facture pro forma : Une facture pro forma est établi pour un acheteur éventuel, en prévention  d’un achat important, afin de déterminer précisément le montant de l’opération.
LE CHEQUE BANCAIRE : C’est un moyen de paiement à vue, c'est-à-dire quasiment au comptant : le compte du bénéficiaire est crédité de son montant dés sa présentation. Toutefois les banques appliquent des délais d’encaissement de 1 à 8 jours (dates de valeur) selon l’origine du cheque, sur zone ou hors zone. Il est établi par le débiteur (le tireur) qui donne l’ordre à sa banque (tiré) de payer une certaine somme à son profit ou à celui d’un tiers (le bénéficiaire).
LE VIREMENT : C’est un instrument de paiement à vue (au comptant) par lequel une personne (le donneur d’ordre) donne l’ordre à sa banque de virer une somme de son propre compte au compte d’une autre personne (le bénéficiaire).
Les différentes sortes de virement :
- Virement de compte à compte : simple jeu d’écritures entre deux banques.
- Virement permanent : ordre donné par un particulier qui doit régler à échéance fixe une somme identique à un même bénéficière.
La lettre de change : c’est un écrit par lequel le tireur (fournisseur) demande à son tirer (client) de payer une somme déterminer à une date fixe échéance.

la gestion de temps : Gérer son temps, c’est parvenir à organiser son existence de sorte que le temps disponible soit utilisé de façon rationnelle et optimale. Le temps ne s’accumule pas, ne se multiple pas, ne se transmet pas, il s’écoule régulièrement et irrévocablement.
C’est quoi une bonne gestion de temps ?
La bonne gestion de temps est source d’efficacité, elle doit permettre à :
    Se consacrer à ce qui est important
    Se tourner vers l’action (agir et non subir)
    Se protéger du stress
    Se réserver de temps libre
Les quatre règles d’or Planifier. Organiser. Déléguer. Contrôler
N.E.R.A.C. :
••• noter les activités à accomplir;
••• évaluer la durée des activités
••• réserver du temps pour les imprévus
••• arbitrer par priorité abréger et déléguer
..contrôler la réalisation des taches (rectifier, reporter les taches
inachevées)
La loi 20/80 : 20% des activités produisent 80% des résultats, en conséquence.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site